Himeji : château et jardin d’exception!

Si vous n’avez qu’un château et un jardin à visiter au Japon, c’est ceux d’Himeji ! On vous explique pourquoi dans cet article. En avant pour la visite!

Vous pensiez y échapper ? Et bien non ! Commençons par un peu d’histoire 😉

Himeji est une ville de la préfecture de Hyōgo et vous l’aurez compris elle est célèbre pour son magnifique château blanc.

Himeji-château (35)

Quelques dates clés:

  • 1333 : Akamatsu Norimura lève une armée et construit un fort sur la colline de Himeyama.
  • 1601 : Ikeda Terumasa commence la construction du château actuel sur les bases du fot, s’en suit des batailles pour la prise de contrôle du domaine.
  • 1873 : Décision de protéger le château, tout comme 55 autres édifices japonais. Les plus connus sont le château de Nagoya et celui de Kumamoto.
  • 1889 : la ville d’Himeji est fondée.
  • 1945 : Raids aériens sur Himeji, seul le château est miraculeusement épargné.
  • 1993 : Classement du château au patrimoine mondial de l’UNESCO.
  • 2015 : Fin de la rénovation et réparation du donjon principal.

Vous voyez que c’était rapide 😉

Ce que l’on a fait

Nous sommes restés 2 jours pleins à Himeji. Un jour est suffisant pour faire le château et le jardin. Compter au moins 3 heures pour le château et une bonne heure pour le jardin.

Logement et transport

Depuis Kyoto nous avons pris trois trains locaux, c’était un peu long (environ 3h) mais ça nous a permis de rentabiliser notre Kenshai thru pass.

Pour le logement nous étions au Toyoko Inn Himeji-eki Shinkansen Minami-guchi. C’est une chaîne qui ne déçoit jamais: lit bien ferme, petit déjeuner japonais et localisation à deux pas de la gare.

Visite de la forteresse blanche

Avant toute chose, on vous conseille de prendre un billet combiné: château + jardin. Il vous fait faire une belle économie.

Rentrons maintenant dans le vif du sujet. Ce château ne peut que vous transporter dans une autre époque ! L’ensemble est juste magistral.

Le donjon principal est la structure en bois la plus importante du Japon. Vu de l’extérieur, il semble avoir 5 étages mais l’intérieur en cache deux de plus. Il fait 91,9 m de hauteur pour 5 700 tonnes. Ce qui frappe le visiteur, c’est sa blancheur immaculée. Sa couverture de plâtre blanc lui vaut le nom de château du Héron blanc. Cette couleur vient d’un mélange de chaux, de cendres, de coquillages, de fibres, de chanvre et d’algues. D’une épaisseur de 3 cm, l’enduit protège les murs des intempéries et des incendies. Les tuiles sont elles-aussi recouvertes d’enduit blanc pour étanchéifier les joints.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au 7ème  étage, on retrouve un petit temple et une magnifique vue panoramique sur la ville.

Des mécanismes de défense sophistiqués

Le château comprend 21 portes le rendant presque impénétrable ! 1 millier d’ouvertures dans les murs permettant de tirer des flèches ou des coups de fusil. Les ouvertures sont droites pour les arcs, et rondes, carrées ou triangulaires pour les armes à feu. En fonction de leur position, les soldats pouvaient tirer debout, à genoux ou même couché. Les fenêtres à barreaux servaient à empêcher l’intrusion de l’ennemi et le passage des flèches ou des projectiles. Pas moins de 32 murs en terre ou en pierre (pouvant aller jusqu’à 23 mètres de haut) composent la forteresse. Certains étant mêmes courbés en éventail pour empêcher toute escalade. Sans parler des nombreuses douves entourant l’édifice. Une vraie forteresse !

L’enceinte ouest est, elle aussi, sublime. Et pour notre plus grand bonheur, elle était déserte!

 Un château connecté !

Himeji-château (34)

 

Ce n’est pas parce que l’édifice a plus de 600 ans qu’il n’est pas à la pointe de la technologie. On y trouve du free wifi et si vous avez un smartphone, vous pouvez télécharger l’application « Himeji castle great discovery » qui permet d’avoir des  informations et vidéos en réalité augmentée! Toujours au top ces japonais!

Le jardin Kokoen

Nous aurions pu passer à côté de cette merveille, mais grâce à un sprint entre le château et le jardin, nous sommes arrivés une minute avant la dernière admission (16h30)! Nous n’avons eu que 30 minutes pour le visiter mais quelle visite! On en a pris plein les yeux. C’est selon nous l’un des plus beaux jardins du Japon! Et cerise sur le gâteau, il n’y avait quasiment plus aucun touriste, le jardin était à nous 😉

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, c’est un jardin relativement récent mais on y ressent parfaitement l’atmosphère de la période Edo. Il ouvrit en 1992 et se compose de 9 jardins séparés par des murés : le jardin des seigneurs avec un étang et une cascade, le jardin du thé, le jardin des pins, le jardin de bambous, le jardin des fleurs, … Il y en a pour tous les goûts ! On peut également y apprécier les 4 saisons, sans oublier de magnifiques vues sur le château adjacent.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une séance de cinéma au Japon

Après avoir visité ces 2 joyaux, nous avons passé une seconde journée à Himeji, une journée de loose totale, complètement sous la pluie!

Que faire quand un typhon montre ENCORE le bout de son nez? Aller au cinéma!

Après avoir bataillé avec la vendeuse de tickets pour comprendre quels films étaient en VO anglaise, nous avons jeté notre dévolu sur Blade runner 2049 😉

Et on peut dire que chez Earth cinemas, le sens du service est à son paroxysme: petite couverture et rehausseur à l’entrée de la salle, porte-manteau et porte-parapluie sur le siège avant, sans oublier le porte-popcorn et boisson qui se fixe sur l’accoudoir !

Le film était sympa, même si nous n’avons pas encore un niveau d’anglais suffisant pour en comprendre l’intégralité ! Quand Jared Leto parle dans sa barbe (et pas qu’au sens figuré) ça rajoute du challenge… Merci Jared !

En conclusion

Je ne ferais pas de long discours, Himeji est à faire absolument si vous venez au Japon, la ville est très agréable et elle possède deux joyaux à ne manquer pour rien au monde ! Seul conseil qui est toujours d’actualité pour toutes les zones touristiques du Japon : visitez très tôt ou très tard, vous en profiterez plus!

Après la découverte de ce magnifique château blanc, nous continuons notre route vers Okayama, avec cette fois, un château tout noir!

 

Publicités

2 commentaires sur “Himeji : château et jardin d’exception!

Ajouter un commentaire

  1. Encore un très joli article avec les deux facettes du Japon : son histoire très présente et sa grande modernité.
    Les japonais arrivent à allier les deux.
    Bisous

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

The Path She Took

Travel far, Travel green

Ferdy pain d'épice

Blog de Voyage, Lifestyle & Cie

alaska-patagonie

Un tour du monde à partager

Novo-monde

Un tour du monde à partager

Passeport & Boussole

Astuces, conseils et expériences d'un agent de voyages autour du monde

A-contresens

Just another WordPress.com site

America By Bike

From Whitehorse to Tierra del Fuego

Bon, j'me casse.

Sur ma route, oui, il y a eu du vide, oui.

Tour d'Asie en sac à dos

"Pour voyager, il faut commencer par se perdre" _L'homme au grand nez

%d blogueurs aiment cette page :