Auckland : la plus grande ville de Nouvelle-Zélande!

Quoi de mieux que de commencer la découverte de la Nouvelle-Zélande par sa ville la plus peuplée et cosmopolite. En provenance direct du Japon, on peut dire que cela a été un nouveau choc culturel !

Quelques mots sur la ville

Auckland est la plus grande zone urbaine de la Nouvelle-Zélande. Elle est la ville la plus peuplée avec environ 1 500 000 habitants (soit plus d’un quart de la population du pays, tout de même!).

auckland-mont-eden (9)

Il ne faut pas s’y tromper, malgré sa taille, Auckland n’est que la capitale économique du pays. La vraie capitale, Wellington, est beaucoup plus au sud, à la pointe de l’île du Nord. Mais revenons en à Auckland. Cette ville portuaire est le point d’entrée principal du pays et est très cosmopolite. La population est majoritairement d’origine européenne (surtout britannique), avec aussi de grandes communautés maoris, polynésiennes, indiennes et chinoises.

Auckland est communément appelée « City of Sails » ou « Ville des voiles ». Son port de plaisance compte environ 135 000 yachts et bateaux, soit plus de navires par habitant que toute autre ville du monde !

auckland-mont-eden (10)
Un volcan éteint au milieu d’Auckland

Il n’y a pas que le Japon qui peut se targuer d’avoir des volcans à proximité des villes. Ici, la ville elle-même à été construite au beau milieu d’un immense champ volcanique dormant ! Il y ainsi 50 volcans de formes diverses (cônes, lacs, lagons, îles, dépressions…) et plusieurs d’entre eux ont produit de grandes coulées de lave par le passé. Ils sont heureusement tous considérés comme éteints.

Arrivée au pays des Kiwis

Comme dit précédemment, nous sommes arrivés directement du Japon, après y avoir passé 3 mois formidables mais exténuants. Si cela vous intéresse, retrouvez ici notre périple complet au Japon et notre article de conclusion.

Du coup, après 9h de vol sans encombre avec Air New-Zealand, nous voilà arrivés!

 

 

Pour info, Air New-Zealand, compagnie aérienne classée comme meilleure compagnie du monde, n’est pas si folle que ça, niveau confort. En fait, ils ont surtout une grosse stratégie de communication qui nous donne l’impression que c’est le paradis mais clairement cela vaut un vol long-courrier de leurs concurrents moins médiatisés comme China Airlines par exemple.

Quoi de prévu à Auckland ?

Arrivés début décembre, nous avions prévu de nous y reposer quelques temps. Bah oui, voyager ça fatigue ! Au programme donc, repos, visite et un peu de télé-travail pour Pierre.

Cela nous a aussi permis d’attendre l’arrivée d’Émeline, une amie d’enfance de Marine, prévue pour fin décembre. Avec elle, nous débuterons la découverte « express » de la Nouvelle-Zélande avec un road trip de 3 semaines. Vous pouvez retrouver notre feuille de route ici.

Du repos oui, mais avec quelques démarches administratives …

Au milieu des visites de la ville que nous allons vous présenter, nous avons aussi dû faire un peu de paperasse ! En effet, étant en PVT (Programme Vacance Travail) et voulant travailler, nous avons dû :

  • Ouvrir un compte en banque. Après avoir épluché les conditions d’utilisation de différentes banques, nous avons opté pour Kiwibank, l’équivalent de LaPoste en France. Elle fait aussi office de guichet pour l’envoi de courrier et est donc présente partout en Nouvelle-Zélande. Malgré tout, obtenir un rendez-vous a été le parcours du combattant car les agences du centre d’Auckland était saturées ! Nous avons finalement fait les démarches dans un petit bureau en dehors de la ville. En 15 min c’était fait! Nous sommes même sortis de la banque avec notre carte bleue fonctionnelle! Efficaces ces Kiwis!
  • Créer son numéro IRD (Inland Revenue). Cela correspond à notre numéro fiscal français. Il permet de payer ses impôts au gouvernement néo-zélandais. Nous avons complété les démarches en 3 minutes sur Internet.
  • Achat d’une carte SIM pour téléphoner sur place. Après avoir comparé assidûment les différents opérateurs, nous avons opté pour Skinny, la marque low-cost de Spark. Prix imbattable pour un forfait gonflé ; seul hic : nous avons galéré à trouver un revendeur de carte SIM ! Tous les stocks étaient épuisés ! Après avoir fait 10 magasins différents d’électroménagers : c’est MusicWorks qui nous a fourni la précieuse carte.

Pour ceux qui aimeraient aller plus loin, voici un guide complet des démarches pour réussir son PVT en Nouvelle-Zélande, du site des Pvtistes.

Les transports

auckland-transport-logoConcernant les transports, la ville est essentiellement desservie par des bus et quelques ferrys. Pour vous déplacer facilement, on vous conseille d’investir dans une carte « AT HOP card« , disponible dans n’importe quel guichet AT. En gros, c’est une carte que vous chargez en argent et qui vous évite d’avoir du liquide sur vous pour s’acquitter des frais de déplacement. De plus, elle vous permet d’avoir des réductions sur vos trajets! Pour en savoir plus, c’est ici.

 

 

Après avoir séjourné au Japon et profité de l’exceptionnelle organisation des transports en commun japonais, Auckland a été un dur retour à la réalité !

  • Les bus arrivent rarement à l’heure
  • Les arrêts ne sont pas annoncés à l’avance par le conducteur ou une voix automatique. Du coup, pas moyen de savoir si on est proche ou loin de descendre!
  • Les bus n’affichent pas la carte des arrêts desservis. Impossible donc de confirmer si on est dans le bon bus!
  • Les arrêts n’ont pas de nom clair mais ce sont soient des nombres à 4 chiffres ou des croisements de rue. Impossible de retenir les itinéraires empruntés! « On s’était arrêté à l’arrêt 9438 ou 9428 ?« 

Pour l’anecdote, après être descendus plusieurs fois aux mauvais arrêts, avoir pris un bus express qui nous a amené 40 min dans la mauvaise direction, nous avons commencé à ne jurer que par l’application pour smartphone « AT mobile« ,  qui du coup, est indispensable !

auckland-transportElle vous permet de programmer vos itinéraires, consulter les horaires des bus et suivre le trajet de votre bus en temps réel. Point positif des bus, si vous n’avez plus de batterie, pas de panique, ils sont équipés de prises USB sur le siège devant vous!

A noter, tout de même, que même s’ils parlent un peu fort, (comme nous français), les néo-zélandais sont tout de même polis. Ils disent toujours bonjour au conducteur en montant et merci en descendant!

Le logement à Auckland

airbnb-iconNiveau logement, nous n’avons fait que des Airbnb et ils se sont avérés tout simplement formidables. Comparé au Japon, c’est le jour et la nuit! On vous recommande chaudement ce type d’hébergement car les néo-zélandais sont très sympathiques et ont le cœur sur la main : ils n’hésitent pas par exemple, à vous donner des conseils de visites, à vous déposer en voiture ou même vous aider dans vos démarches administratives!

airbnb-westmereNous sommes restés 2 semaines avec ce couple très attachant : ils ont été adorables. Ils nous ont fourni des documents pour ouvrir un compte en banque, fait découvrir une « Street Party » dans un café français (musique live et nourriture gratuite), emmenés à la plage pour un couché de soleil, fait découvrir un quartier de maisons illuminées pour Noël. Au top! De plus, le quartier est très agréable, loin des tumultes du centre ville, avec de beaux parcs et un bord de mer accessible à pied. On recommande !

auckland-airbnb-epsomAprès avoir cherché une collocation sur TradeMe et visité des lieux insalubres et dégoûtants, nous nous sommes tournés une nouvelle fois vers Airbnb, et c’est vraiment sans regret! Le couple d’origine chinoise nous ont accueilli chaleureusement et nous ont confié leur maisonnette. La propriétaire nous a même offert un cadeau pour Noël : une belle boite de chocolat! Adorable ces néo-zélandais ! Quelques colocataires se sont succédés, dont un inoubliable qui faisait sécher des peaux d’orange un peu partout dans la maison … Globalement, nous étions souvent seul ce qui nous a permis de bien nous reposer. Sur 3 semaine nous avons surtout fait du blog et du télé-travail pour Pierre.

Ce que l’on a fait

Durant ce mois, nous avons beaucoup visité la ville, et comme vous vous en doutez il a beaucoup de choses à faire ! Voici quelques lieux que nous avons particulièrement appréciés :

Les quartiers

Auckland compte une multitude de quartiers, tous assez différents les uns des autres. Nous vous présentons ici les 4 quartiers que nous avons préférés.

1. Le centre ville

Le centre d’Auckland ou plus familièrement appelé CBD, est un quartier qui vaut vraiment le détour, surtout pendant la période de Noël ! Faire Noël en été, c’est vraiment quelque chose. Un peu partout dans la ville, on retrouve des décorations de Noël, un père-noël géant, des boules de Noël géantes ainsi que de grands sapins … alors qu’il fait 28°C et que tout le monde est en T-Shirt!

 

 

Le centre ville est un quartier très fréquenté. Il est flambant neuf, avec beaucoup de bureaux, de grandes marques et de nombreux travaux de construction en cours. On trouve aussi quelques bâtiments datant de la colonisation, comme par exemple le terminal du ferry, de couleur ocre sur les photos.

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Malgré les bâtiments, le centre est bien vert avec ses quelques parcs publics, apportant un peu de fraîcheur pendant ces mois d’été, comme par exemple le parc Myers ou le parc Albert. Un peu partout, on trouve aussi de magnifiques fleurs, plus ou moins exotiques ! Étrange Noël 😀

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

2. Le quartier Wynyard

Ce quartier se situe au nord du centre ville, à côté du port d’Auckland. Nous y sommes allés car une petite fête de noël y était organisée pour l’occasion. Cet endroit original était autrefois une grande zone industrielle. Aujourd’hui, les structures restantes : poutres métalliques, silos à grains et conteneurs, ont été réaménagés en cinéma, œuvres d’art et musées ! Ce grand recyclage a permis de créer un nouveau cadre de vie pour la communauté. Un petit tramway a aussi été réaménagé permettant de se déplacer d’un bout à l’autre du quartier!

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

3. Le port et les marinas du nord d’Auckland

Les quartiers Viaduc Basin, Princes Wharf et Queens Wharf forment un très bel endroit de détente. Entre restaurants, cafés et glaciers, vous pouvez vous détendre en contemplant les luxueux bateaux de la marina. Point intéressant, un conteneur réaménagé, situé non loin du pont levant, met à disposition gratuitement des livres ainsi que quelques fauteuils pour se délasser !

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

4. Le quartier de Mission bay et ses plages!

Mission bay est un quartier au nord-est d’Auckland, très prisé pour ses belles plages. Enfin, c’est ce qu’il parait ! Lorsque nous y sommes allés, le temps était très couvert ! Nous avons donc laissé tombé la baignade et nous nous sommes promenés en bord de mer. Nous sommes aussi allés à Bastion point, un parc mémorial placé en hauteur et donnant une belle vue de la ville ainsi que sur une île volcanique en forme de dôme, le Rangito. Malgré l’absence de baignade, nous avons tout de même passé un bon moment au milieu des palmiers et des pohutukawas.

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les incontournables

La Sky Tower

auckland-sky-towerOù que vous soyez dans Auckland, vous ne pouvez pas manquer la Sky Tower, la tour la plus haute de la ville. Inaugurée le  après plus de deux ans et demi de travaux, elle est aujourd’hui la tour la plus haute de l’hémisphère sud. Sa fonction première est d’être un émetteur radio, mais bien sûr, elle se visite ! Avec ses 328 mètres de hauteur, elle permet d’avoir une vue à 360° sur la région.

Nous avons visité ce bel édifice qui, bien que légèrement cher, vaut le coup. Bon, sans vous mentir, après avoir visité la Skytree à Tokyo, la deuxième tour la plus haute du monde, avec ses 634 mètres, c’est à dire, littéralement le double de celle d’Auckland, c’était légèrement moins impressionnant. 😛

Néanmoins, nous avons pu voir le couché du soleil, ainsi que des gens se faisant peur en saut à l’élastique ou marchant sur une passerelle suspendue au dessus du vide !

 

 

Pour plus d’information sur les activités de la Sky Tower, le site officiel, c’est ici.

Bon plan : Il est possible d’avoir une réduction si vous prenez le livre « arrival » lors de votre arrivée à l’aéroport. Un coupon vous permet de bénéficier de 5% de réduction. C’est toujours ça de gagné 😉

Le musée mémorial de la guerre : exposition Maori

A l’Est d’Auckland, non loin du jardin botanique se trouve le musée et mémorial de la guerre. Après notre visite d’Hiroshima au Japon, la guerre, on en a eu notre dose ! C’est pourquoi nous avons privilégié une autre exposition sur la culture Maori, premier peuple descendant des polynésiens à s’être installé en Nouvelle-Zélande, autour de 1200.

L’exposition est très instructive et on ne peut que vous la recommander. Nous avons pu découvrir cette culture à travers des sculptures, des outils, des bateaux d’exploration et même des reconstitutions de whare nui. Centre de la vie communautaire, ces maisons communes en bois sont ornée de sculptures qui représentent les ancêtres de la tribu. On en apprend aussi plus sur la relation complexe entre les Maori et l’Angleterre notamment avec le traité de Waitangi.

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bon plan : L’entrée est entièrement gratuite si vous êtes en PVT ! Il suffit de présenter votre passeport. Pour plus d’information sur les expositions permanentes ou temporaires, retrouvez le site officiel ici.

Les parcs

Auckland a été récemment classée comme étant la « deuxième ville la plus verte au monde » et on peut vous le confirmer ! Il y a des arbres partout et on retrouve des parcs publiques aux quatre coins de la ville, souvent autour des anciens sommets volcaniques. Voici quelques lieux que nous avons particulièrement appréciés.

Le Mont Eden ou Maungawhau

Le mont Eden est un volcan éteint de forme conique autour duquel s’est construit un parc public. Son cratère est encore parfaitement visible. Des fouilles archéologiques ont permis de retrouver des traces de fortifications Maori plus communément appelés « Pa« , ce qui n’est pas étonnant étant donnée la vue dégagée de son sommet !

L’ascension est raide mais vaut le coup : vous aurez une vue imprenable sur toute la ville et notamment sur son centre ville!

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le « One Tree Hill » et ses nombreux moutons!

Cette colline est un volcan éteint de forme conique, similaire au Mont Eden, apparu à la suite d’une forte activité volcanique, il y a environ 20 000 ans. Le cône s’élève à une hauteur de 183 mètres au dessus du niveau de la mer et couvre 21 hectares.

auckland-mission-bay (8)
Belles fleurs d’un Pohutukawa, ou arbre de Noël!

Le « One Tree Hill » signifie littéralement « la colline de l’arbre solitaire« . Initialement, un pohutukawa ou un tōtara trônait en son sommet, avant d’être abattu par les colons européens en 1852. Cette variété d’arbre à fleurs rouges est très présente à Auckland, il est même appelé « arbre de Noël« , car il fleurit précisément à cette période!

Aujourd’hui, un obélisque et une statue de bronze trônent au sommet de cette belle colline et constitue un lieu commémoratif de la signature du traité Waitangai établissant la paix entre les Maoris et la couronne britannique.

Au delà de la très belle vue des alentours, nous retenons l’omniprésence de moutons dans l’enceinte du parc! Alors autant vous prévenir tout de suite, le mouton est l’animal le plus présent en Nouvelle-Zélande (10 moutons pour 1 habitant). Mais qui aurait cru que ces animaux seraient même présents en plein centre ville!

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Grey Lynn Park, premier contact avec les oiseaux néo-zélandais!

Au sud ouest du centre ville et proche du quartier Ponsonby se trouve ce petit parc. Cette fois ci, plus traditionnel. Pas de volcan à l’horizon mais une forêt, un grand lac et toute une basse-cour : oies, cygnes, mouettes, poules jusqu’aux oiseaux locaux plus exotiques, il y en a pour tous les goûts!

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les bonnes adresses

En tant que bon français, nous retenons 3 bons restaurants :

Le restaurant Mekong Baby

Pour le passage à la nouvelle année, nous avons mangé dans un excellent restaurant : le Mekong Baby. Il revisite la nourriture d’Asie du sud-est à la sauce occidentale, on parle de « Southeast Asian fusion » ! C’était délicieux et très copieux ! On recommande.

 

 

Oceanz sea food

auckland-repas-fishandshipsAvec une culture proche de la culture anglaise, le fish and chips fait partie des spécialités néo-zélandaises. Dans le quartier Wynyard, nous en avons mangé un excellent à OceanZ sea food. Les nombreux choix de poissons du jour ainsi que les frites maison nous ont convaincus. A faire!

Burger-Burger !

Comme son nom l’indique, ce restaurant ne sert que des burgers! La carte est très variée et les produits locaux. Mieux que Macdo, ça c’est sûr :D. Si vous êtes intéressés, le site officiel c’est ici.

 

 

Conclusion

Pour la plus grande ville de Nouvelle-Zélande, nous nous attendions à un enfer à la mode parisienne mais en fait pas du tout. Malgré sa taille, Auckland est une ville où il fait bon vivre. Le cadre est magnifique, une ville moderne, en bord d’océan avec beaucoup de parcs, de verdure et de fleurs. On pourrait faire un parallèle avec Vancouver au Canada, ville qui nous avions particulièrement appréciée pour ses beaux parcs.

Les gens sont détendus, chaleureux et très amicaux. Ils vous disent bonjour dans la rue, vous donne des conseils de visites alors que vous les connaissez depuis 2 min et vous aident même dans vos démarches administratives !

Étrangement, les néo-zélandais ont l’habitude de renier Auckland en criant haut et fort, je cite :

« Auckland, ce n’est pas la Nouvelle-Zélande. »

A l’heure où nous écrivons cet article, nous savons pourquoi, mais nous vous raconterons tout cela plus en détail, lorsque nous aborderons l’île du sud 😉

En ce qui nous concerne, nous avons beaucoup apprécié cette belle ville côtière. Bon, on ne vous cache pas qu’après 3 mois au Japon, le retour au mode de vie occidental (même si la Nouvelle-Zélande se situe en Océanie., soit plutôt en orient … ) a été un peu rude. Au total, il nous aura bien fallu un mois pour nous y réadapter.

Après cette belle entrée en matière, nous continuons notre visite de la Nouvelle-Zélande avec notre amie Émeline. Nous prenons la voiture et direction les plages du Coromandel, première étape de notre road-trip de 3 semaines.

Pour finir, voici une courte vidéo du passage à la nouvelle année, avec un petit feu d’artifice de seulement 15 minutes, tiré depuis la fameuse Sky Tree. Pour tout vous dire, nous avons fait un peu nos feignasses, et avons profité du spectacle depuis notre balcon … 😀 

Cheers !

Publicités

Un commentaire sur “Auckland : la plus grande ville de Nouvelle-Zélande!

Ajouter un commentaire

  1. C’est parti pour la NZ !
    On s’était bien habitué au Japon..😀 mais la suite se présente pas mal non plus !
    Sympa Auckland, on aurait bien aimé voir le feux d’artifice de la fameuse sky tower !

    Aimé par 2 personnes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

The Path She Took

Travel far, Travel green

Ferdy pain d'épice

Blog de Voyage, Lifestyle & Cie

alaska-patagonie

Un tour du monde à partager

Novo-monde

Un tour du monde à partager

Passeport & Boussole

Astuces, conseils et expériences d'un agent de voyages autour du monde

A-contresens

Just another WordPress.com site

America By Bike

From Whitehorse to Tierra del Fuego

Bon, j'me casse.

Sur ma route, oui, il y a eu du vide, oui.

Tour d'Asie en sac à dos

"Pour voyager, il faut commencer par se perdre" _L'homme au grand nez

%d blogueurs aiment cette page :