L’île paradisiaque de Tokashiki

Après notre découverte de Naha et de l’aquarium d’Okinawa, terminons la visite de ce magnifique archipel par l’île de Tokashiki. Vous êtes en quête de solitude au beau milieu de la mer de Chine orientale ? Cette île est faite pour vous !

Quelques informations

Situé à l’est d’Okinawa, Tokashiki est la plus grande île des Kerama. Ses eaux environnantes sont d’un bleu magnifique appelé « bleu kerama ». Riche de plus de 250 espèces distinctes de corail, et avec une visibilité jusqu’à soixante mètres de profondeur, c’est un vrai paradis pour les plongeurs !

Carte des sites de plongées (débutants et confirmés) sur les îles Kerama © Dive Shop Bluefield
Les différents sites de plongée dans les îles Kerama

Logement et transport

Pour rejoindre l’île, nous avons pris depuis Naha le speed boat, un bateau ultra-rapide qui nous a conduit à Tokashiki en seulement 35 minutes. Ce fut de loin le pire voyage en bateau de ma vie ! Même si la mer, n’était pas démontée, avec la vitesse j’ai eu l’impression d’être en pleine tempête pendant toute la traversée… Préparez-vous donc psychologiquement à être secoués.

Pour le logement, on vous déconseille de dormir directement au port. Il vaut mieux rentrer dans les terres pour vraiment apprécier la beauté de l’île. Généralement, les hôtels ont des navettes gratuites pour venir vous chercher au ferry. .

Tokashiki-island (1)

Nous sommes allés chez Sea friend à quelques mètres de la plage d’Aharen. C’était l’endroit parfait : navette gratuite vers l’hôtel, personnel accueillant, chambre spacieuse, très bon petit restaurant et surtout la plage à 5 minutes =)

Dernier conseil : en haute saison (avril-octobre) on vous conseille fortement de réserver à l’avance le logement et le bateau. En basse saison au contraire, il n’est pas nécessaire de réserver.

Ce que l’on a fait

Nous y sommes allés 3 jours fin-novembre ce qui fut amplement suffisant pour profiter de la plage d’Aharen et de ses environs.

Snorkeling et balade sur la plage

Par chance, le lendemain de notre arrivée le temps était radieux ! C’était donc l’occasion rêvée pour aller tâter l’eau. La plage était presque déserte, seul un sympathique touriste hongkongais trempait là depuis une heure et nous invita à le rejoindre. Grâce à lui, nous avons pu nous essayer au snorkeling. Une expérience formidable dans une eau à 20°C.

Après quelques cris de frayeur sub-aquatique, car oui, ce n’est pas tous les jours qu’on se retrouve cernés par des dizaines de poissons vivants, nous avons pu voir une flopée d’animaux faisant leurs petites vies (étoiles de mer, concombres de mer, poissons exotiques). Il n’y a pas à dire, voir les animaux évoluer dans leur environnement naturel, c’est magique !

Nous en avons aussi profité pour nous balader le long de la plage. Voici un petit aperçu :

Bonne adresse

Tokashiki-island (24)Hors saison, la recherche d’un restaurant est plutôt compliquée, surtout quand l’île est quasi-déserte ! On a tout de même fini par trouver le Kuinomidokoro Barracks, un très bon restaurant avec, en guise d’accueil son gang de chat attendant leur part, de jour comme de nuit.

anecdote (2)Pour l’anecdote, ce soir là, il n’y avait personne hormis un homme bien imbibé au saké. Il tenta d’entrer en communication avec nous, ce qui fut assez drôle. Parler de la tour Eiffel avec un japonais alcoolisé, ça vaut vraiment le détour, croyez-moi ! Chose amusante, on le rencontra de nouveau le lendemain. Il nous loua des masques de plongé sans trop se souvenir de nous =)

Conclusion

Nous avons beaucoup apprécié cette petite escapade à Tokashiki. Même si le ciel était nuageux la plupart du temps, nous avons pu goûter à la solitude des îles tropicale, c’était magique. Si vous êtes de passage à Okinawa, ne ratez pas l’occasion de faire un petit tour sur une des îles voisines, vous ne serez pas déçus.

On vous laisse sur ces quelques images dont on ne se lasse pas 😉

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Publicités

2 commentaires sur “L’île paradisiaque de Tokashiki

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

The Path She Took

Travel far, Travel green

Ferdy pain d'épice

Blog de Voyage, Lifestyle & Cie

alaska-patagonie

Un tour du monde à partager

Novo-monde

Un tour du monde à partager

Passeport & Boussole

Astuces, conseils et expériences d'un agent de voyages autour du monde

A-contresens

Just another WordPress.com site

America By Bike

From Whitehorse to Tierra del Fuego

Bon, j'me casse.

Sur ma route, oui, il y a eu du vide, oui.

Tour d'Asie en sac à dos

"Pour voyager, il faut commencer par se perdre" _L'homme au grand nez

%d blogueurs aiment cette page :