Petit aperçu de Shikoku, l’île aux pèlerins !

Suite à notre volontariat digne de la série « cauchemar en cuisine« , nous avons mis les voiles, direction l’île de Shikoku. Bien que choisie un peu au hasard, nous nous sommes arrêtés à Takamatsu et Kotohira pour quelques jours de détente et de découverte.

Lire la suite « Petit aperçu de Shikoku, l’île aux pèlerins ! »
Publicités

Akiyoshidai, grotte et plateau de karst

Avant de quitter l’île principale d’Honshu en direction de l’île de kyushu, petit arrêt au Quasi National Park. Akiyoshidai nous réserve de belles surprises : au programme, balade dans les entrailles de la terre et pérégrination sur un plateau de karst.

Lire la suite « Akiyoshidai, grotte et plateau de karst »

10 jours à Okinawa, le Japon paradisiaque!

Pour clôturer en beauté nos 3 mois au Japon, quoi de mieux que de partir à la découverte d’îles paradisiaques à seulement quelques heures de vol de Tokyo ! Direction l’archipel des îles Ryu-Kyu.

Un peu d’histoire pour mieux comprendre la région

Okinawa est l’île la plus importante de l’archipel de Ryu-Kyu et c’est un peu le “Hawaii japonais”. Cernée par la mer de Chine et la mer des Philippines, c’est un vrai paradis pour les plongeurs.

D’un point de vue historique, l’archipel a régulièrement été colonisé par ses voisins (Chine, Japon, Corée, Taïwan) mais pour faire simple dans le cas d’Okinawa, il faut retenir qu’elle fut indépendante pendant plus de 500 ans ce qui facilita grandement le commerce avec la Chine et le Japon et qu’elle fut ensuite annexée par ce dernier en 1879.

Autre fait important, au cours de la seconde guerre mondiale, cette île fut le lieu du plus grand assaut amphibie de la guerre du Pacifique : la bataille d’Okinawa. Les Alliés voulaient utiliser l’île comme base pour attaquer le Japon, mais pas que, ça permettait également de couper les dernières lignes d’approvisionnement du pays avec le sud-est de la Chine. Après une bataille sanglante, Okinawa fut placée sous administration américaine jusqu’en 1972, date à laquelle les États-Unis l’ont rendue aux japonais. Aujourd’hui, même si ce n’est pas au goût des habitants, il reste encore plusieurs bases américaines dispersées un peu partout sur l’île.

D’un point de vue touristique, c’est assez étrange car on se sent comme dans un pays sous occupation. L’influence américaine y est omniprésente, les commerçants se sont adaptés aux goûts des soldats, il y a plein de restaurants de tacos et d’hamburger, sans oublier des magasins d’équipements militaires ! On voit aussi régulièrement des hélicoptères survoler la ville, et plus original encore, on fait la queue avec des avions de chasse sur le tarmac de l’aéroport de Naha !

Les traditions d’Okinawa

Malgré l’invasion américaine, Okinawa ce n’est pas tout à fait le Japon. C’est plus une sorte de cousin éloigné du Japon, un peu comme nous Français avec les Québécois. Les habitants revendiquent leurs différences culturelles et ça se ressent parfaitement. Même s’ils parlent japonais, le patois local est l’okinawa-ben appelé aussi l’okinawaïen. Physiquement, ils sont beaucoup plus mate de peau, se rapprochant plutôt des peuples d’Asie du sud-est. Ils sont aussi beaucoup plus sympathiques, moins froids que les japonais, sans doute que l’effet « île paradisiaque » doit jouer 😉 Leur culture est un savant mélange entre la culture chinoise et japonaise, avec des spécificités musicales et culinaires connues de part le monde.

Naha (20)
Sanshin: instrument à corde en peau de serpent, musique influencée par la Chine, Taïwan et la Polynésie

Leur cuisine traditionnelle est très réputée car elle permet aux habitants d’avoir la plus longue espérance de vie (87 ans en moyenne pour les femmes et 79,4 ans pour les hommes) ainsi que le plus grand nombre de centenaires à l’échelle mondiale. Mais il y a toutefois un bémol. Cette nourriture si saine est peu à peu délaissée par les jeunes générations, plus attirées par les fast-food implantés depuis l’arrivée des militaires américains. Ahhh l’Amérique, quelle source intarissable d’inspiration pour les jeunes générations !

Heureusement pour nous les restaurants continus à proposer des plats traditionnels ! Voici un petit florilège de l’excellente nourriture que nous avons pu y manger :

  • Le Tofu à la cacahuète, le Jimami Tofu
  • Le Tofu rouge fermenté de 12 ans d’âge (assez violent en bouche…)
  • Le Soba d’Okinawa
  • Le Somin Champloo : une pâte frit avec du Tofu et des légumes dont le gōyā, un melon très amer
  • Le Ramen au porc, un classique japonais
  • Le Umibudo Seaweed, ou Sea Grapes : un caviar d’algue qui croque sous la dent et qui est très iodé, miam miam !
  • Les Gâteaux et glaces à la patate douce violette
  • La Glace Pho Pho Crape

En photo c’est tout de suite plus parlant 😉

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce que l’on a fait

En 10 jours, nous avons pu profiter de la capitale, Naha, puis nous sommes montés au Nord de l’île pour y voir des requins-baleines. Nous avons terminé notre séjour par quelques jours sur une petite île voisine, beaucoup plus sauvage, l’île de Tokashiki.

Comme nous y étions fin novembre, nous avons eu beaucoup de pluie et de vent mais les jours ensoleillés n’en étaient que plus appréciables ! Gros avantage non négligeable, il y avait peu de touristes à cette période, les plages étaient désertes et l’eau pas trop froide, on ira même jusqu’à dire bonne 😉

Les articles dédiés

Vous retrouverez ci-dessous plus de détails pour chaque partie de notre voyage grâce aux articles dédiés :

Conclusion

Même si les différentes régions du Japon sont sublimes, ce qu’on y voit est assez redondant en termes de paysage. Découvrir ce nouvel environnement tropical nous a complètement reboosté !

Ce fut donc une belle surprise, ici c’est le Japon mais avec une touche d’exotisme. Les gens y sont très chaleureux, la nourriture excellente et les plages sublimes ! Le fait d’y être allés en fin de saison touristique nous a permis d’avoir les plages rien que pour nous et de faire du snorkeling à proximité d’une barrière de corail ! Nous avons pu voir pleins de beaux poissons dans leur environnement naturel et ça, ça n’a pas de prix.

Bon, on ne vous cache pas que la moitié du temps, nous étions sous des pluies torrentielles et ballottés par les vents, mais mise à part ça, c’était idyllique !

Kyushu : Kagoshima et son volcan

Sur la fin de notre périple japonais nous avons passé quelques jours sur l’île la plus méridionale de l’archipel : Kyushu. Son nom signifie neuf provinces et elle est considérée comme le lieu de naissance de la civilisation japonaise.

Nous sommes passés par 4 villes : Fukuoka, Beppu, Kumamoto et Kagoshima. Mais pour le moment nous allons vous parler de Kagoshima car cette ville à la particularité d’être au pied d’un volcan actif !

Rassurez-vous, d’autres articles suivront pour compléter notre découverte de Kyushu 😉

Lire la suite « Kyushu : Kagoshima et son volcan »

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑